Sélectionner une page

Comment réussir l’intégration d’un nouveau collaborateur ?

Vous êtes en pleine campagne de recrutement et vous avez enfin trouvé le profil parfait ? Le processus de recrutement n’est pas terminé pour autant. La phase d’intégration est une étape cruciale du processus si vous voulez éviter de perdre temps et argent en voyant votre collaborateur quitter l’entreprise avant la fin de sa période d’essai.

Un bon processus d’intégration est également un fort levier de fidélisation, vous avez tout à y gagner à prendre le temps d’organiser un parcours d’intégration pour votre collaborateur.

L’objectif est que la nouvelle recrue prenne vite connaissance de l’environnement général de travail ainsi que de ces collaborateurs sans avoir un surplus d’informations dès son arrivée.

Voyons à présent les étapes clés d’une intégration réussie et maitrisée.

Planifier un plan d’intégration

Rédiger un plan d’intégration permettra de détailler chaque étape de l’onboarding. Vous pouvez même décider de donner une feuille de route à votre nouvelle recrue. Son point de vue externe et neuf sur l’entreprise pourra être un moyen d’améliorer votre processus d’intégration pour les collaborateurs suivants.

Régler les détails administratifs

Il vaut mieux se débarrasser de ce point avant l’arrivée du collaborateur. Contrat, RIB, mutuelle, il est préférable que tout soit validé afin que le nouveau salarié se concentre sur ses nouvelles missions et sur l’ambiance générale de l’entreprise à son arrivée.

Communiquer l’arrivée du nouveau collaborateur

Il est important que tous les acteurs, surtout ceux qui seront en relation avec le nouveau collaborateur soient au fait des mêmes informations concernant son arrivée. A savoir quelles seront ses responsabilités, ses relations et son rôle. 

Communiquer ces informations en amont en interne et en externe évitera l’effet de surprise et impliquera davantage les autres salariés dans l’accueil du nouveau collaborateur. 

Préparer le poste de travail 

Accueillir votre nouvelle recrue avec un poste de travail déjà opérationnel est non seulement une marque de respect, mais également un gain de temps. Le nouveau salarié disposera ainsi des outils et ressources nécessaires pour se mettre au travail rapidement et efficacement.  

L’accueil 

L’accueil du nouveau collaborateur ne s’improvise pas, il est impératif d’organiser sa venue afin de le présenter à toute l’équipe et de lui faire visiter les locaux. 

Un onboarding organisé et personnalisé permettra au nouveau salarié de vite se sentir à son aise et de s’imprégner de la culture d’entreprise.

Un livret d’accueil est aussi bienvenu pour que le nouveau collaborateur dispose d’informations claires auxquelles il peut se référer à plusieurs reprises.

Vous pouvez également prévoir un référent pour la nouvelle recrue ce qui lui permettra de poser des questions plus facilement sans craindre de déranger.

Impliquer le nouveau collaborateur dans des projets en cours 

Impliquer rapidement la nouvelle recrue dans l’opérationnel lui permettra de tisser rapidement des liens avec ses collaborateurs tout en lui montrant le rythme et les méthodes de travail de sa nouvelle entreprise.

Le nouveau salarié se sentira tout de suite utile à l’entreprise et pourra faire ses preuves en voyant que vous avez confiance en ses compétences. 

Cette étape permettra de construire de bonnes bases propices à la communication et la coopération.

Un suivi de l’intégration

Dans sa première semaine de travail, vous pouvez organiser un entretien avec le salarié afin de récolter ses avis et ressentis sur son nouveau poste.

Ce sera par ailleurs l’occasion de redéfinir plus clairement quel est son rôle et ses objectifs dans l’entreprise.

Dans les mois suivants, vous pouvez réitérer cette démarche et demander à votre nouveau collaborateur de rédiger un rapport d’étonnement afin de remédier à certains dysfonctionnements et de récolter des propositions d’amélioration.

Poursuivre le processus d’intégration sur le moyen-long terme renforcera l’implication et l’épanouissement du nouveau salarié, tout en le fidélisant à votre culture d’entreprise.

En définitive, bien accueillir sa nouvelle recrue est surtout une question de bon sens, il faut simplement savoir prendre le temps et être attentif à ses interrogations. 

Montrez à votre nouveau collaborateur que vous restez disponible pour lui, et surtout, que vous lui faites confiance, car c’est la raison pour laquelle vous l’avez embauché lui et pas un autre !

Écrit par Alexandre Demarquilly

5 mai 2022